Conférences

Conférence : Le photographe et le photographié

Samedi 2 février 2019 à 17h30

La conférence se déroulera à Prunay-sur-Essonne,
dans le cadre du salon Art et Matière 2019 de Maisse.

Salle polyvalente
Rue de la Fosse Blanche
91720 Prunay-sur-Essonne

J’y exposerai, avec une dizaine de collègues, des photos Noir et Blanc sur le thème « Le photographe et le photographié ». Le Noir et Blanc est le thème général retenu cette année.

Le « Photographe » et le « Photographié » sont intimement liés.
On ne voit jamais celui qui est derrière l’appareil.
J’ai eu envie de les montrer tous les deux.

En savoir plus sur le site de Art et Matières 91

Conférence : anecdotes photographiques

Dimanche 4 février 2018 à 14h30

La conférence se déroulera à Prunay-sur-Essonne à coté de Maisse.

Salle polyvalente
Rue de la Fosse Blanche
91720 Prunay-sur-Essonne

 

La vie du photographe est pleine d’aléas, d’anecdotes, de rencontres…

Sur le terrain, il faut savoir faire preuve d’imagination, de calme, de réflexion, de sang-froid, d’humour, d’astuces, et surtout d’une grande empathie.

Très souvent, c’est « avant le déclic » que l’originalité de la photo se joue, tantôt après une longue et minutieuse préparation, tantôt en étant sur un qui-vive permanent pour saisir au 1/100 ème de seconde l’instant imprévisible.

Il faut négocier avec la Météo, avec les autorisations, apprivoiser le colosse à quatre pattes qui s’en prendrait bien volontiers à vos mollets, convaincre le gardien soupçonneux ou la concierge revêche. Dans les  manifestations publiques, savoir jouer des coudes est une nécessité absolue pour être au bon endroit, au bon moment.

Le photographe de terrain connait l’angoisse, la colère, parfois la peur quand il faut prendre des risques.

Heureusement il connait aussi la joie immense quand il a pu enfin saisir « La Photo » que l’on espère réussie.

Lorsque le lecteur voit toutes ces photos publiées ou exposées, il est bien loin d’imaginer « le dessous des cartes », et c’est très bien ainsi. Cependant, il n’est pas mauvais qu’il en sache un peu plus sur les conditions parfois rocambolesques d’une prise de vue et de sa gestation.

Claude Breteau
Reporter-Photographe

 

Article paru sur le site de Art et Matières 91